Datasanté, fooding, bien-être, quand la tech s’attaque au care

Quand :
13 juin 2019 – 14 juin 2019 Jour entier
2019-06-13T00:00:00+02:00
2019-06-15T00:00:00+02:00
Où :
Galerie des Gobelins – Mobilier national
42 Avenue des Gobelins
75013 Paris
France
Coût :
Gratuit
Contact :
CAP DIGITAL

L’avènement des nouvelles technologies et la mobilisation d’algorithmes extrêmement performants dans le diagnostique de maladies soulèvent la question de la santé de demain.

La médecine sera-t-elle virtuelle ? Des robots remplaceront ils nos médecins ? Que deviennent nos data santé ? que sera la santé au 22e siècle ?

Rendez-vous les 13 & 14 à la Galerie des Gobelins – Mobilier national où Futur.e.s décrypte la santé de demain : data santé, viande sans viande et soins virtuels sont au programme !

Je m’inscris !

Comment l’innovation numérique va sauver l’humanité (no joke)

Les progrès technologiques ont accéléré les découvertes et démultiplié les trouvailles scientifiques. En 2003, après dix ans de recherche, Sydney Brenner, H. Robert Horvitz et John Sulston ont obtenu la première séquence d’un génome humain. Aujourd’hui un après-midi suffit pour arriver au même résultat. Le numérique a permis une croissance exponentielle de la collecte de données indispensables à l’innovation et aux progrès médicaux, un coup de veine pour la recherche en santé ! En 2003 ce génome a failli être privatisé et exploité à des fins commerciales, les deux scientifiques l’ont publié in extremis pour que ce séquençage aille dans le domaine public. Un exemple vieux de quinze ans mais encore d’actualité : en santé, comme dans beaucoup d’autres domaines, la propriété des données est devenue un enjeu de taille et les usagers demeurent les derniers informés. Une santé où les data ne sont pas dopées est-ce que c’est encore possible ? Prendre soin de soi ne passe-t-il que par la médecine ?

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous ICI.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *