Le CEA-Leti réunit 14 partenaires pour lutter contre les bactéries résistant aux antibiotiques

Le CEA-Leti a rejoint 14 centres de recherche européens et sociétés privées au sein du projet NAREB visant à vaincre la tuberculose multi-résistante (TB-MR) et les staphylocoques dorés résistants à la méticilline (SARM).

 

Dans le cadre de ce projet, le Leti dirige les travaux de conception de nouvelles nanothérapies, qui consistent à administrer les agents antimicrobiens à l’aide de nanoparticules permettant de cibler directement les tissus infectés. Le Leti va ainsi tester la technologie d’administration des Lipidots®, cette dernière étant basée sur des nano-gouttelettes d’huile biocompatible initialement développées pour les applications d’imagerie in vivo.

L’utilisation réussie des nanoparticules pour améliorer l’administration ciblée des médicaments dans le traitement d’autres maladies a permis d’ouvrir la voie à de nouvelles applications, comme les traitements basés sur les nanotechnologies, qui visent à contenir la tuberculose pharmacorésistante et le SARM.

Les résultats du projet NAREB vont contribuer à l’amélioration de :

  • l’application des nanotechnologies à la médecine et au développement de nouvelles thérapies pour les maladies infectieuses bactériennes rencontrées en Europe,
  • la compétitivité du secteur de la santé en Europe avec des thérapies et des systèmes originaux,
  • la coopération et la collaboration entre les organisations des secteurs public et privé, avec le transfert des connaissances réglementaires concernant le mode de développement des nanothérapies utilisées chez l’homme.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *