UROMEMS, lauréat du Concours Mondial d’Innovation – Phase 2

M. François Hollande, Président de la République a remis le trophée du Concours Mondial d’Innovation à la société UROMEMS, ce jeudi 17 septembre 2015 sur le campus de l’École Polytechnique, en présence de Mme Anne Lauvergeon, présidente de la Commission Innovation 2030, de Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de M. Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

UROMEMS, société innovante focalisée dans le développement de dispositifs médicaux dans le domaine de l’urologie, a reçu dans le cadre de son projet SUAVA le prix du Concours Mondial d’Innovation – phase 2, dans la catégorie « Silver Economie, l’innovation au service de la longévité ».

Le concours, initié par le Président de la République et présidé par Anne Lauvergeon, a pour ambition de faire émerger les talents et futurs champions de l’économie française en les accompagnant dans des projets d’innovation à fort potentiel, dans l’une des 7 ambitions stratégiques définies par la Commission Innovation 2030.

La startup avait déjà été lauréate de la première phase du Concours Mondial d’Innovation en juillet 2014. Cette nouvelle distinction renforce la crédibilité et le positionnement du projet porté par la société et place UROMEMS parmi les sociétés innovantes ayant le plus fort potentiel de développement.

Le projet SUAVA présenté par UROMEMS au Concours Mondial d’Innovation vise à offrir une solution médicale implantable innovante pour le traitement de l’incontinence urinaire sévère avec 3 principaux objectifs :

  • simple à utiliser pour les patients, pour leur redonner une véritable autonomie et une vie sociale normale,
  • simple à mettre en œuvre pour le personnel soignant,
  • plus efficace et moins invasif que les dispositifs médicaux actuels.

Cette innovation répond à un besoin clinique clairement identifié. En palliant l’incontinence urinaire, UroMems a pour ambition de lutter contre l’une des principales causes de perte d’autonomie des séniors.

La reconnaissance du Concours Mondial d’Innovation s’accompagne d’un financement public qui permettra de soutenir la société dans sa phase de développement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *