TECHNIDATA annonce une nouvelle version du logiciel TDHistoCyto

TECHNIDATA annonce le lancement de la version 13.41 de son logiciel TDHistoCyto, dédié aux laboratoires d’anatomo-cytopathologie. Cette version affiche une nouvelle interface et permet aux laboratoires, à travers un unique logiciel, de bénéficier d’une véritable gestion « sans papier ». La sécurité patient est renforcée, les risques d’erreurs réduits, la traçabilité optimisée. Le laboratoire gagne en efficacité, productivité et confort de travail.

Une traçabilité exhaustive avec le suivi intégré des techniques réalisées
Il s’agit d’un des principaux apports de cette nouvelle version. Associé à l’utilisation de lecteurs code-barres au sein du laboratoire, le logiciel TDHistoCyto offre dorénavant un suivi intégré des techniques réalisées.

« Les étapes de préparations des lames – ce qu’on appelle les techniques – nécessitent encore beaucoup d’intervention humaine et de manipulations. Si le reste du processus est informatisé par le SIL (Système d’Information du Laboratoire), les techniques sont encore souvent gérées à l’aide de feuilles de travail papier ou de solutions tierces, qui peuvent complexifier le système informatique.

La nouvelle version de TDHistoCyto intègre désormais le suivi des techniques réalisées. Pouvoir informatiser et tracer ces étapes permet non seulement de sécuriser l’identification des spécimens et réduire les risques d’erreurs, mais aussi de gagner du temps pour la saisie des techniques et la recherche d’information. L’utilisateur peut en effet consulter qui a fait, quoi et quand à chaque étape du processus. L’usage des nouveaux écrans tactiles de TDHistoCyto à ce stade contribue également au gain de temps et de confort pour l’utilisateur », explique François TOURRES, Responsable Marketing chez TECHNIDATA.

TDHistoCyto offre ainsi une traçabilité globale et exhaustive des processus, facilitant les démarches d’accréditation des laboratoires.

Statistiques et pilotage des activités
Les données relatives aux techniques viennent aussi alimenter le module de gestion des statistiques, autre nouveauté de cette version 13.41.

« Le module de gestion des statistiques permet aux laboratoires de suivre et piloter efficacement leurs activités, définir des indicateurs personnalisés ou encore réaliser
facilement des extractions multidimensionnelles », poursuit François TOURRES.

Une tissuthèque intégrée 

Dernière innovation, TECHNIDATA a doté TDHistoCyto d’une tissuthèque intégrée. « L’interopérabilité de TDHistoCyto lui permettait déjà de s’interfacer avec des tissuthèques et autres biobanques tierces. Grâce à la tissuthèque intégrée, le laboratoire peut – en toute autonomie – qualifier les tissus prélevés et en gérer le stockage, pour des analyses ultérieures ou des besoins de recherche. Un besoin qui ne cesse de croître à l’ère de la médecine de précision », conclut François TOURRES.

Ces nouvelles fonctionnalités sont des évolutions majeures qui font de TDHistoCyto une solution complète, permettant un processus « sans papier » informatisé de bout en bout, et couvrant l’ensemble des besoins des laboratoires d’anatomocytopathologie.

Cliquez ici pour plus d’informations.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *