MEDICALPS propulse 3 projets innovants issus de son écosystème dans le domaine de la santé et du bien-vieillir grâce à une subvention de 621 000€

A Grenoble le 3 décembre 2019 – En octobre dernier, les trois projets INRADOM, MOBL et EPIKARTHROSE, issus du réseau fédéré par le cluster des technologies de la santé sur le sillon alpin, MEDICALPS, ont lancé leurs expérimentations pilotes grâce à une subvention de 621 000€ levée par le cluster en partenariat avec AG2R LA MONDIALE.

Véritable référent sur le sillon alpin et expert de son réseau, MEDICALPS a initié cette année le montage de 9 projets collaboratifs au sein de son écosystème dans l’objectif de tester des solutions innovantes et d’accélérer leur déploiement dans le domaine de la Santé et du bien-vieillir.

A l’écoute de ses adhérents et engagé dans ses missions historiques, MEDICALPS a su porter et présenter ces projets à son partenaire et financeur AG2R LA MONDIALE dans l’optique de décrocher une importante subvention pour leur développement. 3 projets lauréats, impliquant 11 partenaires dont 6 adhérents du cluster, se sont ainsi vu octroyer 621 000 € par AG2R LA MONDIALE pour financer des expérimentations pilotes. Ces 3 projets feront l’objet d’un suivi par MEDICALPS pour évaluer et établir l’impact des solutions testées sur la qualité de vie et le bien-être des séniors.

Dans une société toujours plus vieillissante, la fructueuse collaboration avec son partenaire AG2R LA MONDIALE favorise l’émergence de solutions innovantes disruptives et attendues comme en témoignent ces trois projets :

Le projet INRADOM a pour ambition d’améliorer le suivi biologique à domicile des patients traités par antivitamine K (AVK), un traitement concernant près de 1M de personnes en France et engendrant près de 20 000 hospitalisations par an. Pour réaliser cela, INRADOM utilise le dispositif de diagnostic in vitro portable, le LabPad®, couplé à l’application P-A-D/IDELab, tout en s’appuyant intégralement sur les structures déjà existantes de prise en charge en exploitant au mieux le rôle de chaque acteur (infirmière, laboratoires de biologie médicale, médecins). L’essai clinique a été lancé début octobre 2019 pour une durée de 6 mois sur 200 sujets traités par AVK. Il a comme objectif principal d’évaluer l’impact de l’utilisation du LabPad® sur le temps de prise en charge des patients. Une étude d’usages sera également réalisée afin d’évaluer l’impact de cette nouvelle organisation sur le processus métier infirmier. Les partenaires impliqués dans ce projet sont AVALUN, ORIADE-NOVIALE, SIL-LAB Innovations, TASDA et MEDICALPS.

Le projet MOBL (Medical Coaching for a Better Life) envisage d’améliorer la vie des seniors en offrant un suivi personnalisé, adapté aux capacités de chaque personne et en « temps réel » par un professionnel de l’Activité Physique Adaptée (coach APA). Pour cela, 2 groupes de 20 personnes seront équipés d’un bracelet actimétrique ASTUS capable d’analyser la qualité du sommeil et de la marche. Les deux groupes seront suivis pendant 6 mois dès fin novembre 2019. L’objectif principal du projet est de démontrer qu’un coaching personnalisé et suivi en temps réel optimise le bien-être du bénéficiaire tout en réduisant les dommages collatéraux causés par l’auto-coaching (AVC ; malaise cardiaque, hypoglycémie…). Il s’agit également de permettre aux bénéficiaires de gagner en autonomie par des exercices physiques ciblés. Les partenaires impliqués dans ce projet sont ASTUS, CIEL BLEU et AG2R LA MONDIALE.

Le projet EPIKARTHROSE (la libération d’endorphines pour gérer la douleur) évalue la diminution de la douleur des personnes souffrant d’arthrose périphérique (épaule, coude, main, hanche, genoux, cheville) par l’utilisation d’une une technologie disruptive de stimulation d’endorphine. Développé par la start-up grenobloise REMEDEE LABS, ce nouveau dispositif portatif permet aux patients de déclencher la stimulation de leurs propres endorphines pour gérer la douleur, sans prise de médicaments classiques. L’essai clinique est mené par le Centre de la Douleur du CHU de Grenoble. L’objectif est d’évaluer la baisse de la consommation des antalgiques lorsque le patient utilise ce nouveau dispositif. Cet essai clinique permettra également d’évaluer l’augmentation de la mobilité articulaire et l’amélioration de la qualité de vie ressentie des patients. Deux groupes de 33 personnes (66 personnes au total) seront suivis pendant 7 mois au cours desquels la diminution de leur douleur sera évaluée avec et sans l’utilisation du dispositif. Les partenaires impliqués dans ce projet sont REMEDEE LABS et le CHU GRENOBLE ALPES.

Représentant de la région grenobloise reconnaissable par ses technologies de pointe et son innovation, MEDICALPS contribue toujours plus au développement de son réseau et de la filière Santé pour une identification internationale.

Consulter le communiqué de presse.

CONTACTS PRESSE
MEDICALPS
Linda HAOUCINE
Chargée de Communication et d’Animation
Linda.haoucine@medicalps.eu
04 76 54 95 63
www.medicalps.eu

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *