Projet Moovabat : Visite de Guillaume BOUDY, le secrétaire général pour l’investissement

Mercredi 27 Novembre, le secrétaire général pour l’investissement, Mr Guillaume BOUDY est venu nous rencontrer dans nos locaux à Saint-Ismier pour échanger avec les acteurs du projet Moovabat.

Mr BOUDY, travaille en étroite collaboration avec le premier ministre, afin de gérer le programme pour les investissements d’avenir (PIA).

©Edyta Tolwinska

©Edyta Tolwinska

Ce programme a pour objectif de redynamiser les investissements publics pour accompagner les réformes structurelles et répondre à quatre défis majeurs de la France : l’accélération de la transition écologique, l’édification d’une société de compétences pour faciliter l’accès à l’emploi, l’ancrage de la compétitivité de notre économie sur l’innovation et enfin la construction de l’Etat de l’âge du numérique. En tant que secrétaire général pour l’investissement, Mr Guillaume BOUDY est l’investisseur de l’Etat, il est ainsi en charge d’un budget de 57 milliards euros à répartir sur le territoire national.

Le projet Moovabat qui est source d’innovation, répond aux attentes d’un marché en pleine évolution. L’ensemble du processus Moovabat a été optimisé pour avoir un impact environnemental minimal tout en assurant un budget maîtrisé. Ce concept grandit dans un marché dynamique et avec une filière en devenir, une véritable source de création d’emplois. Ces éléments ont suscité l’intérêt de l’investisseur de l’Etat ce qui justifie sa visite dans nos locaux.

©Edyta Tolwinska

©Edyta Tolwinska

Le projet MOOVABAT vise à développer un nouveau mode de construction, d’exploitation et de maintenance de bâtiments, de type salle blanche ou laboratoire, à destination des industries de haute technologie. Les bâtiments « MOOVABAT » sont conçus pour être versatiles : ils s’adaptent continuellement à leurs usagers et aux évolutions technologiques, de sorte à repousser leur obsolescence et à augmenter leur durée de vie. Le projet permet de réduire la consommation énergétique et de raccourcir les délais de mise en œuvre.

Un démonstrateur est en cours de construction sur la zone ISIPARC à Saint-Ismier.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *