Un projet fédératif ANR OBOE et le soutien de la fondation des « Gueules Cassées » vont permettre d’avancer le projet de régénération osseuse des grands défauts critiques

Au LMGP, l’équipe de C. Picart poursuit la preuve de concept de la réparation d’un défaut osseux de taille critique, désormais chez le gros animal. L’ANR vient de sélectionner le projet collaboratif OBOE, qui associe quatre laboratoires partenaires, dont une école vétérinaire et un centre d’investigation clinique : deux partenaires Grenoblois (LMGP et IAB), le Laboratoire de Bioingénierie de Bioimagerie Ostéo-articulaire à Paris associé à l’Ecole Vétérinaire de Maison-Alfort et le Centre d’Investigation clinique innovation technologique (CIC-IT) de Bordeaux sur les biomatériaux et dispositifs médicaux implantables (BioDiMI).

Ce projet va permettre de tester la faisabilité d’un nouveau type d’implant fait à façon et recouvert d’un film ostéo-inducteur pour réparer un gros défaut osseux. L’implant sera préparé et caractérisé au LMGP. Des tests seront réalisés à l’IAB et à Paris sur petit et gros animal. Le CIC-IT réalisera des tests de biocompatibilité pour s’assurer de la sécurité des constituants du film biomimétique.

En parallèle, la fondation « Gueules Cassés » a renouvelé son soutien au LMGP et à l’IAB, en permettant à une clinicienne de faire son master recherche sur ce projet et en apportant un soutien financier pour des expériences sur gros animal. Ces projets vont permettre d’avancer vers une future validation clinique de ce dispositif médical innovant.

Contact : Catherine.picart@grenoble-inp.fr

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *