Medimprint annonce le succès de la première phase de sa campagne de crowdfunding sur WiSEED avec 240 000 € d’intentions d’investissement

16 mars 2020, Grenoble – Medimprint, la medtech qui atteint les régions inaccessibles du cerveau pour orienter le traitement des cancers, annonce le succès de la première phase de sa campagne de crowdfunding sur WiSEED avec 240 000 € d’intentions d’investissement.

Medimprint développe un dispositif médical qui permet de réaliser de manière non-lésionnelle une empreinte du tissu malade dans une zone particulièrement inaccessible, le cerveau. Cette empreinte permet pour la première fois d’accéder à des données plus exhaustives sur la maladie. Ces données permettront non seulement une personnalisation des traitements, mais contribueront également à l’identification de nouveaux biomarqueurs de la maladie.

L’équipe de Medimprint est heureuse de ce premier jalon et se concentre désormais sur la phase d’investissement pour collecter près 600 k€ d’ici mai 2020. Ces fonds permettront de poursuivre trois objectifs : i/ obtenir le marquage CE de son dispositif d’empreinte tissulaire ; ii/ se déployer à l’international en recrutant de nouveaux talents ; iii/ étendre l’application au-delà des pathologies cérébrales.

« Medimprint a un positionnement dual. Son ambition première est de pouvoir proposer un dispositif médical pour une utilisation en diagnostic de routine clinique. Mais nous avons conscience que cette technologie peut également contribuer à la recherche biomédicale car nous atteignons pour la première fois des zones du cerveau inaccessibles. Cela permet d’identifier de nouveaux biomarqueurs et de mieux comprendre la pathologie », explique le Pr François Berger, neuro-oncologue au CHU de Grenoble et directeur de l’unité Inserm 1205 BrainTech Lab’.

« Les tumeurs cérébrales sont une impasse thérapeutique car il existe un besoin médical non couvert : accéder au tissu et pouvoir en prélever sans risques pour les patients. La complexité de ces tumeurs impose de pouvoir les sonder en de multiples endroits, ce qui est impossible avec les instruments de biopsie conventionnels. La levée de fonds que nous menons aujourd’hui permettra de finaliser la validation règlementaire pour obtenir un marquage CE et pouvoir diffuser largement la technologie », ajoute le Dr Matthieu Dreyfus, Directeur Général de Medimprint.

Consulter le communiqué de presse.

Contacts
Matthieu Dreyfus, Directeur Général Medimprint : matthieu@medimprint.org
Ophélie Philipot, Communication externe et RP : ophelie.philipot@comopi.tech

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *